Navigation Menu+

Une description du marché des changes

Derrière le terme « Forex »se cache une notion que les professionnels du secteur aussi bien que le grand public connaissent parfaitement : le marché des changes.

Les caractéristiques du Forex

forex.jpg

De l’anglais Foreign Exchange market, le Forex est en effet, ni plus ni moins que le marché des changes, c’est-à-dire : le marché d’échange de devises internationales (devises convertibles caractérisées par un taux de change). Le marché des changes peut être assimilé à un marché dit« interbancaire », étant donné que les produits échangés dans ce cas, en l’occurrence les devises, sont des produits bancaires. Pour plus d’informations : http://www.isee.fr/.
Créé au début des années soixante-dix à la suite du passage du régime de taux de change fixe au taux de change variable, le marché des changes a connu un succès fulgurent en l’espace de quelques années, devenant ainsi, le premier marché financier au monde de par son importance et sa taille.Outre la dimension et l’importance, le marché des changes doit son succès à d’autres caractéristiques comme :
Les horaires de cotations : grâce aux différentes places boursières présentes dans le monde, le Forex opère 24/24h chaque jour ouvrable (lundi au vendredi).
Des taux flottants et fixes : permettant de tirer profit des variations du marché (inflations et déflations).
La cotation : qui n’est autre que la convertibilité des devises (EUR/USD, EUR/YEN etc…).
L’effet de levier : trading pouvant aller jusqu’à 1000 (pouvant toutefois entrainer d’importants risques d’erreur de placement et de faillite).
A ces caractéristiques du marché des changes s’ajoutent la présence d’outils adaptés, la sécurité et la confidentialité etc…

Le trading sur le marché des changes

marche-des-changes.jpg

Le trading, ou opérations de marché, se présente sous différentes formes sur le marché des changes.
Ces formes vont de la plus connueet la plus simple qui est le recours aux « brokers »(courtiers qui vont acheter ou vendre à la place du mandataire), à la forme très spécifique appelée « la couverture » (trading inverse qui diminue les risques), en passant par « la prévision » (trading par anticipation des variations du marché)ou encore « l’arbitrage » (trading basé sur la différence de valeurs de produit).