Navigation Menu+

L’Autorité des marchés financiers : une autorité publique française indépendante

L’autorité des marchés financiers(AMF), comme son nom l’indique, est une entité publique française qui a autorité sur les marchés financiers et qui dispose d’une pleine indépendance en termes de finances.

La création de l’Autorité des marchés financiers

autorite-des-marches-financiers.jpg

L’autorité des marchés financiers a pour principale mission de veiller au bon fonctionnement de l’ensemble du secteur financier, en menant un certain nombre d’actions comme protégerles fonds investis ou encore informerles différents acteurs (plus particulièrement les investisseurs), etc… Cette mission est d’ailleurs à l’origine de la création de l’autorité des marchés financiers.
En France, avant 2003, malgré l’existence de plusieurs entités comme la Commission des Opérations de Bourse (COB) et du Conseil des Marchés Financiers (CMF), la régulation du secteur était encore un problème de taille. Hors, le secteur financier, c’est bien connu, ne pardonne pas le moindre petit écart. Les investisseurs savent par exemple qu’une simple erreur de placement, qui de prime abord pourrait sembler anodine, peut entrainer des conséquences plus que désastreuses, et qu’une mauvaise manipulation des instruments financiers ou le détournement de ces derniers à des fins d’escroqueries, peut rapidement faire effondrer tout un marché… Pour apporter une solution à ce problème, les deux entités (COB et CMF) fusionneront avec leConseil de discipline  de la Gestion Financière (CDGF) en 2003, pour donner naissance à l’autorité des marchés financiers.

Les pouvoirs de l’AMF

lamf.jpg

Pour assurer sa mission de régulation du secteur financier au niveau européen et international, l’autorité des marchés financiers s’est vue investi de quatre principaux pouvoirs.
Le pouvoir de réglementation :l’autorité des marchés financiers fait adopter le « Règlement Général Unique » (RGU), un ensemble de règles qui régit les acteurs et le secteur.
Le pouvoir de contrôle et d’enquête : pour veilleur à ce que ce que le RGU soit respecté, l’autorité des marchés financiers dispose du pouvoir de mener des contrôles et des enquêtes.
Le pouvoir d’injonction : ou pouvoir de faire cesser tout agissement de nature à porter atteinte au secteur ou agissements contradictoires au RGU.
Le pouvoir de sanction individuelle : qui est le pouvoir de sanctionner administrativement ou disciplinairement les contrevenants.