Navigation Menu+

La gouvernance financière : un ensemble de processus pour gérer les flux financiers

La gouvernance financière, au-delà d’une simple notion en finance, désigne un ensemble formé de processus, de valeurs, de standards et d’institutions qui permet de gérer au mieux les mouvements de flux financiers. Autrement dit, le rôle de la gouvernance financière est d’assurer une gestion efficace des flux financiers. Ce rôle de la gouvernance financière, au premier abord peut sembler d’une importance mineure, ce qui n’est pas le cas. Un retour sur la situation passé des marchés financiers (et de la gestion des flux financiers) est nécessaire pour bien comprendre l’importance de ce rôle.

Quel est le rôle de la gouvernance financière ?

gouvernance-financiere.jpg

La gestion des flux financiers au sein de tout marché financier, depuis longtemps, est une opération tout aussi compliquée que délicate.Par ailleurs, la difficulté de la tâche ne s’est guère améliorée avec le développement à l’international des marchés financiers, au contraire. En quelques années, le secteur financier a connu tellement de mutations que les systèmes financiers mis en place en l’époque se voyaient vite dépasser par les évènements et le temps. Cette inadéquation des systèmes financiers s’est confirmée durant la crise financière de 2008. Face à cette situation, pour prévenir la possibilité de nouvelles crises financières et surtout pour aider l’ensemble des acteurs (organismes étatiques ou non, entreprises, personnes physiques et morales etc…) présents dans le secteur financier et les accompagner dans cette tâche délicate qu’est la gestion de flux, une structure complexe a été mise en place : la gouvernance financière.

La gouvernance des institutions financières

institutions-financieres.jpg

La gouvernance financière dans ces institutions est assez spécifique. En effet, dans les institutions financières, la gestion des flux financiers est très peu flexible et quasiment fermé aux négociations. Ces caractéristiquesont d’ailleurs valu à ces institutions financières d’être considérées comme « anti-démocratique » avec un système de gouvernance financière faisant dans l’illégitimité.
Deux catégories d’institutions financières se démarquent particulièrement de par leur prépondérance sur la finance mondiale : les Institutions financières internationales (FMI), la Banque mondiale (BM) et les autres institutions considérées comme ayant une influence sur la finance mondiale (OMC, G20 etc…).